Print Friendly, PDF & Email

Le col du Glandon à 1924 mètres d’altitude se situe entre les massifs de Belledonne et des Arves, trois kilomètres à l’ouest du col de la Croix-de-Fer qui le domine. Il relie la vallée de la Romanche à celle de la Maurienne.

La route du col a été ouverte en 1898 et n’a été reliée à celle du col de la Croix-de-Fer qu’en 1912, permettant ainsi de rejoindre directement Saint-Jean-de-Maurienne.

Elle n’est ouverte que de juin à octobre.

En juillet et en août 1944, alors que le débarquement de Provence se préparait, le groupe mobile n°5 du maquis de l’Oisans a repoussé temporairement une attaque allemande près du col ; un mémorial au sommet du col le rappelle.

Ascension cycliste

La route du versant sud-ouest du col est commune avec celle du col de la Croix-de-Fer, à l’exception des deux cents derniers mètres : elle présente une pente irrégulière, avec deux descentes de deux kilomètres près du Rivier-d’Allemond et du lac de Grand Maison mais aussi des passages à plus de 10%.

Le versant nord, plus court mais nettement plus raide, présente un replat de deux kilomètres en son milieu et surtout un bref passage à 13% et les trois derniers kilomètres à plus de 10% de moyenne.

Le col du Glandon a été franchi au total à 13 reprises par le Tour de France. Le versant nord est classé hors-catégorie et le version sud en 1re catégorie. Voici les coureurs qui ont franchi les premiers le col :

  • 1947 : Édouard Klabinski Pologne
  • 1952 : Fausto Coppi Italie
  • 1977 : Lucien Van Impe Belgique
  • 1981 : Lucien Van Impe Belgique
  • 1983 : Lucien Van Impe Belgique
  • 1983 : Serge Demierre Suisse
  • 1988 : Steven Rooks Pays-Bas
  • 1990 : Thierry Claveyrolat France
  • 1993 : Stefano Colagé Italie
  • 1994 : Richard Virenque France
  • 1997 : Richard Virenque France
  • 2001 : Laurent Roux France
  • 2004 : Gilberto Simoni Italie